©Denis Garnier

• TROIS VERRES AVEC ANTOINE VITEK • 9 octobre 2014


Premier verre. « Je ne suis pas grand et je porterai un pantalon beige et une chemise blanche ». 19h, métro Cadet, Antoine est là, reconnaissable dans la foule que la bouche de métro déverse sur les trottoirs du 9ème arrondissement. Il sourit, détendu : sa véritable journée …


Lire la suite